AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionPartenariatsL\'équipeL\'équipe

Partagez | 
 

 Al Gore prix nobel de la paix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mouette-Mouette
Direction du forum
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: Al Gore prix nobel de la paix   Ven 12 Oct - 16:39

Le prix Nobel de la paix a été attribué vendredi à l'ancien vice-président américain Al Gore et au panel de l'ONU sur le climat Le prix Nobel de la paix a été attribué vendredi à l'ancien vice-président américain Al Gore et au panel de l'ONU sur le climat (Giec), un pédagogue et des têtes chercheuses qui chacun à leur façon tirent le signal d'alarme sur les effets dramatiques du réchauffement de la planète. Evènement

Le prix leur est conjointement décerné "pour leurs efforts de collecte et de diffusion des connaissances sur les changements climatiques provoqués par l'homme", permettant de réfléchir aux mesures à prendre contre de tels changements, a déclaré à Oslo le président du comité Nobel, Ole Danbolt Mjoes.

Ancien vice-président de Bill Clinton et candidat démocrate malheureux à la Maison Blanche en 2000 face à George W. Bush, Al Gore, 59 ans, a contribué à vulgariser le sujet complexe du réchauffement avec son documentaire "Une vérité qui dérange" primé aux Oscars.

"Il est probablement l'individu qui a fait le plus pour que l'on comprenne mieux à travers le monde les mesures qui doivent être adoptées", a dit M. Mjoes.

Ayant appris sa distinction, M. Al Gore, le deuxième démocrate américain à recevoir le Nobel en cinq ans après l'ex-président Jimmy Carter (2002), s'est dit "profondément honoré".

A New Delhi, le président du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (Giec), l'Indien Rajendra Pachauri, a de son côté dit espérer que le prix créerait un "sentiment d'urgence" face au réchauffement climatique.

Aux Etats-Unis, certains observateurs spéculent sur la possibilité pour que le Nobel ravive les anciennes ambitions d'Al Gore à un an de la présidentielle.

"Cela ne nous intéresse pas de savoir ce que le lauréat fait par la suite", a déclaré M. Mjoes, interrogé sur les chances pour que la carrière politique de M. Gore soit subitement relancée.

Effectuant un véritable travail de fourmi, le Giec expertise et compile les recherches de milliers de scientifiques internationaux.

Ses rapports fournissent un solide socle de connaissances aux décideurs politiques. Le Giec prédit notamment une hausse de 1,1 à 6,4°C de la température moyenne planétaire d'ici 2100, "très probablement" à cause de l'homme.

A New York, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a noté qu'"en grande partie grâce aux découvertes claires et bien documentées du Giec il est maintenant établi sans le moindre doute que le réchauffement climatique est en cours et qu'il est largement provoqué par l'activité humaine".

La distinction d'Al Gore et du Giec parmi 181 candidats lance un message fort à la communauté internationale à quelques semaines de la conférence de Bali, du 3 au 14 décembre, qui doit plancher sur de nouvelles réductions des émissions de gaz à effet de serre au-delà de 2012, après l'expiration de la première phase du protocole de Kyoto.

Un texte que M. Gore a négocié pour les Etats-Unis, aujourd'hui le principal émetteur de CO2 de la planète avec la Chine, accord non ratifié par le sénat américain et foulé aux pieds par le président Bush.

"Le comité Nobel norvégien souhaite contribuer à focaliser davantage l'attention sur les processus et les décisions qui semblent nécessaires pour protéger à l'avenir le climat de la planète, et pour réduire ainsi la menace pesant sur l'humanité", a précisé M. Mjoes.

"L'action est nécessaire maintenant, avant que le changement climatique n'échappe au contrôle de l'homme", a-t-il ajouté.

En s'attaquant à la question climatique, le comité étend une nouvelle fois le champ couvert par le prix de la paix au-delà de la seule prévention et résolution des conflits, ou des efforts de désarmement.

L'année dernière, le Nobel avait privilégié la lutte contre la pauvreté avec le Bengladais Muhammad Yunus et sa Grameen Bank en 2006.

"D'importants changements climatiques pourraient altérer et menacer les conditions de vie d'une grande partie de l'humanité. Ils pourraient déclencher des migrations massives et déboucher sur une concurrence accrue sur les ressources", a expliqué M. Mjoes.

"Il pourrait y avoir un risque accru de conflits violents et de guerres entre et au sein des Etats", a-t-il ajouté.

Le Nobel --un diplôme, une médaille d'or et un chèque de 10 millions de couronnes suédoises (1,08 million d'euros) que se partageront à part égale les deux lauréats-- sera remis à Oslo le 10 décembre, date-anniversaire de la mort de son fondateur, le savant et philanthrope suédois Alfred Nobel, inventeur de la dynamite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Al Gore prix nobel de la paix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prix du tabac : 6% de plus avant la présidentielle ?
» Augmentation importante du prix pour supprimer la publicité du forum ?
» deux problèmes pour le prix d'un !
» Prix nom de domaine
» le prix exact

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vindilis Forum :: Général :: Actualité-
Sauter vers: