AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionPartenariatsL\'équipeL\'équipe

Partagez | 
 

 Nicolas rend hommage aux fusillés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jerome
Créateur
Créateur
avatar

Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Nicolas rend hommage aux fusillés   Mer 19 Sep - 18:22

Nicolas Sarkozy a rendu hommage mercredi aux fusillés de Châteaubriant (Loire-Atlantique), notamment au jeune Guy Môquet dont il a décidé de faire lire la lettre d'adieu aux lycéens français.

Le président de la République est arrivé à pied au mémorial de la carrière de La Sablière où 27 résistants avaient été fusillés le 22 octobre 1941, avant de déposer une gerbe de fleurs et de se recueillir devant le monument à leur souvenir.

500 à 600 personnes, dont une centaine d'anciens combattants et le député-maire PS de Nantes, Jean-Marc Ayrault, étaient présents à cette cérémonie qui a duré une dizaine de minutes. M. Sarkozy, applaudi à son arrivée et à son départ, n'a pas fait de déclarations.

"Je trouve tout à fait normal qu'on rende hommage à Guy Môquet. C'est un hommage important", a déclaré Marc Brachet, 80 ans, ancien maquisard. "Ils ne sont pas nombreux les présidents à être venus ici. Cela fait partie de notre patrimoine et il faut rafraîchir la mémoire aux jeunes", a ajouté un spectateur, Bernard Faisant. Le dernier président français à s'être rendu à Châteaubriant était Charles de Gaulle.

Lucette Crossouard, trésorière du comité des fusillés de Châteaubriant, s'est montrée plus réservée: M. Sarkozy a honoré "ces gars-là, mais sans plus", et "cela lui sert de publicité", a-t-elle estimé.

"La manifestation a tourné à la sarkomania", a regretté de son côté Joël Busson, vice-président de l'amicale nationale Châteaubriant-Voves-Rouillé, trois hauts lieux de la Résistance dans la région. "Elle a dérapé avec les applaudissements, les cris et les appels au président de la République. C'était indécent, nous ne sommes pas dans un lieu commun", a-t-il ajouté, en saluant toutefois le recueillement de M.Sarkozy.

Interrogé sur la brièveté de la cérémonie, le maire de Châteaubriant, Michel Hunault (UMP), a répondu que "l'essentiel est qu'il (le président) soit venu".

Les 27 résistants, otages du camp de Choisel, avaient été fusillés en représailles à l'exécution, deux jours auparavant, d'un officier allemand par un jeune résistant à Nantes. Parmi eux figurait Guy Môquet, jeune communiste de 17 ans de la région parisienne.

Le mémorial de Châteaubriant évoque cette exécution avec une sculpture monumentale de Rohal. Au pied du monument, 185 alvéoles renferment des terres venues de tous les hauts lieux de la Résistance en France.

M. Sarkozy avait annoncé, le 16 mai, jour de prise de ses fonctions, que "sa première décision de président" serait de demander que la lettre d'adieu de Guy Môquet "soit lue à tous les lycéens de France" le 22 octobre.

_________________
Jérôme, fondateur de


Mobilisons nous pour Ingrid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cie-vindilis.fr
 
Nicolas rend hommage aux fusillés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vindilis Forum :: Général :: Actualité-
Sauter vers: