AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionPartenariatsL\'équipeL\'équipe

Partagez | 
 

 Une mère va revoir ses enfants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mouette-Mouette
Direction du forum
avatar

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: Une mère va revoir ses enfants   Ven 24 Aoû - 17:52

Amélie Guillot, viticultrice dans le Jura, va pouvoir prochainement revoir ses deux filles, aujourd'hui âgées de 11 et 9 ans, enlevées il y a huit ans par leur père pendant la procédure de divorce en janvier 1999, a annoncé cette dernière vendredi à l'AFP.

Son ex-mari, François Thorez, un oenologue de 38 ans, avait profité d'un droit de visite en janvier 1999, alors que les époux étaient en instance de divorce, pour prendre la fuite avec leurs deux filles, alors âgées de 2 ans et 7 mois.

Mme Guillot est alors restée sans nouvelles de ses deux filles jusqu'en 2000 où, à la faveur d'une émission télévisée, des informations anonymes avaient permis de localiser l'homme et les deux enfants à Lima, au Pérou.

Le détective privé dont elle s'était attaché les services s'était rendu sur place, avait réussi à rencontrer l'ancien mari de Mme Guillot et avait même négocié un protocole d'accord prévoyant le retour des filles sous la garde de leur mère, en échange de quoi aucune peine de prison ne serait prononcée à l'encontre du kidnappeur.

Même à l'occasion de ce bref contact indirect, "je n'ai eu ni photo, ni un mot de mes filles", a expliqué Mme Guillot.

Le père n'avait finalement pas respecté sa parole et avait été condamné par défaut en mars 2003 à 2 ans de prison, soit la peine maximum, puisque "enlever ses enfants n'est qu'un délit et pas un crime en France", explique Mme Guillot, comme un regret.

Et ce n'est que mercredi dernier que la viticultrice a eu de nouvelles informations par la police judiciaire de Nanterre (Hauts-de-Seine), qui lui a annoncé l'arrestation de son mari, qui faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen, à Madrid (Espagne).

Les deux petites filles sont actuellement placées dans un foyer en Espagne, sous la tutelle d'un juge auquel Mme Guillot va prochainement demander un droit de visite, avant d'en récupérer la garde, comme le prévoit le jugement de divorce intervenu en 1999.

Les deux filles ne parlent qu'espagnol. "Je ne le parle pas très bien, mais je vais m'y remettre, et vite", a-t-elle conclu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une mère va revoir ses enfants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vindilis Forum :: Général :: Actualité-
Sauter vers: